mardi 18 janvier 2022

 Oullins, la mairie souhaite-t-elle améliorer les déplacements ?

Nous avons eu une réunion le 14 janvier avec les élus oullinois chargés des déplacements (M. Guilleman, 1er adjoint et M. Claude, conseiller délégué aux déplacements) pour faire le point sur les déplacements dans la commune.

Les sujets principaux de discussion ont été les tracés des Voies Lyonnaises (ou REV - Réseau Express Vélo) et le réaménagement de la Place Anatole France dans le cadre de l’arrivée du métro B en centre-ville.

Concernant les Voies Lyonnaises: Oullins est un verrou entre Lyon et Saint-Genis-Laval, Pierre-Bénite, Francheville, et pour tout le sud-ouest lyonnais (Irigny, Vourles, Brignais, Chaponost …). Construire des voies cyclables permettant de traverser la ville de façon fiable et sécurisée, sans se retrouver coincé dans les bouchons de la circulation, incitera, nous en sommes convaincus, de nombreux habitants de ces communes à utiliser le vélo pour leurs déplacements quotidiens et à abandonner leur voiture. 

Cela demande une volonté politique forte, puisque les voiries sont contraintes et que la circulation automobile est dense.

Nos constats

Situation générale dans Oullins

Le centre-ville d’Oullins (dont la Grande Rue) est très engorgé aux heures de pointe, avec des bouchons pouvant se créer à toute heure (livraison, travaux, arrêts intempestifs …). Cette situation dure depuis de nombreuses années. La prochaine arrivée du métro en centre-ville d’Oullins (place Anatole France) et à St Genis Laval doit être une opportunité pour inciter les automobilistes à changer de mode de déplacement. La ville est limitée, pour l’essentiel, à 30 km/h, mais le flux automobile est tel que la cohabitation avec les cyclistes n’est pas possible.  

Depuis les travaux réalisés en 2012-2013 sur la Grande Rue, les véhicules lourds peuvent certes se croiser, mais les trottoirs restent étroits, les piétons respectent difficilement les règles de distanciation physique. Le nombre de véhicules empruntant les grands axes (Grande Rue, Emile Zola) crée des embouteillages à n’en plus finir. Le bruit et la pollution sont très présents. Des piétons souhaitant rejoindre la station de métro Gare d’Oullins descendent du bus à l’arrêt Oullins-Ville pour aller plus vite. Le carrefour entre la rue de la Camille et la Grande Rue dysfonctionne, le feu étant très peu respecté, certains se croient les rois de Tétris ! Les rues annexes, comme les rues de la République, Raspail ou Diderot, servent de raccourci alors qu’elles devraient être réservées à la desserte des riverains. Le carrefour du pont d’Oullins est lui aussi saturé.

Le boulevard Emile Zola est encombré quotidiennement aux heures de pointe entre la rue du Buisset et le pont d’Oullins, et parfois beaucoup plus loin.

Autre axe majeur reliant Oullins à ses voisines, la rue du Grand Revoyet est actuellement fortement impactée par les travaux de prolongement du métro, dont le puits d’évacuation. Cet itinéraire est emprunté par des automobilistes, dont des véhicules de secours, allant d’Oullins à l’hôpital, se rendant sur le secteur de la Mouche, ou se dirigeant vers l’A450 ou la M7. Des étudiants des facultés de médecine et maïeutique l’utilisent pour rejoindre à vélo le centre d’Oullins et cet axe permet de rejoindre le secteur sud d’Oullins à Pierre-Bénite ou Irigny.

Pour les cyclistes

Oullins ne compte quasiment pas de voies cyclables séparées des automobiles (uniquement la voie verte du boulevard de l’Yzeron, une partie de la Via Rhôna, l’avenue des Saules, l’avenue Edmond Locard, l’avenue du Rhône). Ailleurs, il y a au mieux des bandes cyclables, mais le plus souvent rien, y compris là où la chaussée a été refaite depuis la loi LAURE (1996).

Que ce soit sur la Grande Rue ou sur le boulevard Emile Zola, les cyclistes sont réduits à se faufiler dans les gaz d’échappement, entre les flux d’automobilistes, de bus et de véhicules lourds. Les sas-vélos en pied de feux ne sont jamais respectés, et lorsqu’on arrive à s’y insérer, il n’est pas rare de voir un automobiliste nous y rejoindre en dépassant un bus, quitte à se retrouver à contresens ! Les cyclistes ayant contribué au Baromètre des Villes Cyclables 2021 ont pointé les difficultés essentiellement sur ces deux axes.

Autant dire que l’usage du vélo reste réservé à des adultes plutôt aguerris : pour preuve, l’enquête de l’INSEE sur les déplacements domicile-travail montre que, seuls 2% des habitants d’Oullins travaillant à Oullins se déplacent à vélo, 37% la marche, et 40% la voiture. 

Points rouge et verts du Baromètre des Villes Cyclables 2021 à Oullins : difficultés concentrées sur la Grande Rue et le boulevard Emile Zola

Les propositions de la mairie

Rues aux écoles

Nous demandons depuis plusieurs années la piétonnisation des rues devant les écoles de la ville pour sécuriser les trajets des élèves (la majorité viennent à pied) et diminuer la pollution, notamment aux oxydes d’azote. Un vœu a été voté à l’unanimité au conseil municipal de février 2021 et les conseils d’écoles ont eu à se positionner en ce sens. Trois écoles seront concernées : l’école Jules Ferry, l’école Jean Macé et l’école maternelle du Golf, et les rues seront fermées à la circulation automobile uniquement aux heures d’entrée et sortie des élèves. L’école Fleury-Marceau a aussi été proposée, mais cela s’est avéré impossible en raison du passage de véhicules de police.

Nous espérons que cette piétonnisation temporaire portera ses fruits et conduira à une piétonnisation pérenne des rues concernées : les poumons des élèves oullinois ne s’en porteront que mieux !

La Grande Rue

Un changement quel qu’il soit des conditions de circulation sur la Grande Rue semble inenvisageable pour la mairie : le statu quo est la seule option étudiée par nos élus, qui ont souligné que les cyclistes conservaient le droit de se déplacer sur la Grande Rue ! Leur seule attente est que la situation se régule d’elle-même avec le métro, mais ils ne souhaitent pas ajouter de contrainte à la circulation automobile.

Nous avons noté que, lors des travaux de 2012-2013, la Grande Rue était à sens unique, sans que la situation soit drastiquement différente (et alors même que le métro n’arrivait pas encore à Oullins). Pourquoi ne pas faire de tests ?

Rue de la République

Les seules propositions concrètes seraient de faire baisser le flux automobile sur la rue de la République (retravaillée avec des trottoirs élargis), puisque la partie de cette rue entre la rue Désormes et la place Anatole France changerait de sens. Nous constatons que la rue de la République sert effectivement de shunt entre la Bussière et le bas de la Grande Rue, mais aussi que de nombreux automobilistes l’utilisent pour contourner les bouchons de la Grande Rue via la rue Clément Désormes ou la rue Fleury. Nous sommes donc assez pessimistes sur la baisse du trafic attendue rue de la République et restons dubitatifs sur le fait qu’elle puisse être utilisée efficacement en double-sens cyclable, ou en tant que “voie apaisée”. 

Nous déplorons également que des places de stationnement automobile existent sur la rue Clément Désormes alors qu’elle mène au centre social / centre de loisir / crèche et qu’il n’y a pas de trottoir !

La place Anatole France

À la fin des travaux de la station de métro, la place Anatole France sera essentiellement piétonne, avec un passage possible pour les automobiles : rue Clément Désormes, rue de la République, place Anatole France devant l’église, puis sortie par la rue Voltaire en direction de la Grande Rue. La rue Voltaire sera fermée à la circulation automobile au niveau de la rue Victor Hugo, les quelques mètres entre l’entrée du parking et la rue Narcisse Bertholey devenant à double-sens.

Un parking à vélo d’une petite centaine de places est prévu dans un local (à confirmer) de la rue de la République. Très peu d’arceaux seront implantés sur la place elle-même. Ce parking à vélo nous paraît sousdimensionné pour une fréquentation attendue de 15000 usagers/jour à la station de métro. Les cyclistes usagers du métro sont invités à aller … à la station Gare d’Oullins à laquelle un nouveau local à vélo serait créé ! 

Par ailleurs, la mairie souhaite que la place Anatole France soit dédiée aux piétons, et que les cyclistes y circulent … pied à terre (alors qu’il est bien prévu une circulation automobile !) En particulier, les cyclistes ne pourront accéder au local vélo que par la rue Clément Désormes : autant dire qu’on cherche au maximum à rallonger le parcours d'un cyliste qui viendrait du Golf, et surtout à l'empêcher d'emprunter les petites rues résidentielles !

Le Baromètre des Villes Cyclables montre le déficit de stationnement (dont stationnement sécurisé) sur tout le centre ville d’Oullins (Grande Rue, place Anatole France) et sur le secteur de la gare. Dommage de ne pas chercher à combler cette attente en prévoyant des stationnements vélo en nombre suffisant à proximité du métro. Une cage type “TCL” sur le parking de la Rotonde est évoquée en solution de secours, mais elle restera confidentielle (invisible et éloignée de l’entrée du métro et des commerces de la place et de la Grande Rue).

Si on résume : le moins possible de vélos garés en centre-ville, et pas d'aménagement cyclable pour rejoindre ni le modeste P+R vélo prévu place Anatole France, ni celui de la gare !

Les points manquant de stationnement vélo, relevés par le Baromètre des Villes Cyclables 2021. Grande Rue, place Anatole France, gare d'Oullins sont les secteurs les plus demandés.

La Bussière

L’autre hypothèse évoquée par les élus pour que les cyclistes traversent Oullins en Nord-Sud est le passage par la rue de la Camille, puis la rue du Buisset, pour rejoindre le boulevard de l’Yzeron et sa voie verte. Cela ne nous satisfait pas car l’itinéraire ne permet pas de rejoindre le pont d’Oullins puis Lyon (ni d’aller vers Francheville), le boulevard Emile Zola n’étant pas aménagé ! On ferait donc faire aux cyclistes un détour de 800m sur un trajet initial de 1km, pour emprunter … 150m de voie verte déjà aménagée ! 

Le Grand Lyon a fait à la commune une proposition de plan de circulation sur le secteur de la Bussière visant à y limiter la circulation de transit. Nous avons demandé à en avoir les plans et ferons nos commentaires sur cette base.

Comment traverser Oullins à vélo (entre St Genis et Lyon) ? Propositions de la mairie d'Oullins.
Grande Rue : "non envisageable"; rue de la République/place Anatole France : "dédiée aux piétons"; Bussière : pourquoi pas, mais sans toucher au trafic automobile

Sur le secteur du Revoyet

La rue du Grand Revoyet sera reprise à la fin des travaux du prolongement du métro, avec élargissement des trottoirs, mais juste des pictos pour les vélos. Le chemin du Petit Revoyet deviendrait une zone de rencontre, ou un chaucidou, ou serait muni d’écluses, mais resterait à double-sens pour les automobilistes. Nous craignons que cela ne change pas grand chose par rapport à la situation actuelle : la rue n’ayant pour l’essentiel pas de trottoirs et étant relativement étroite, la réalisation de trottoirs aux normes avec maintien de la circulation automobile en double-sens nous paraît une gageure.

Ce que nous craignons 

La sécurité étant le premier frein à l’utilisation du vélo, le risque est que l’absence de considération pour les cyclistes restreigne fortement à Oullins et dans le sud-ouest lyonnais l’essor du vélo que l’on observe partout ailleurs dans la métropole de Lyon, en France et en Europe. À Oullins, les aménagements cyclables ne seront pas continus, les cyclistes resteront mêlés aux véhicules et la circulation automobile restera toujours aussi dense.

Notre crainte principale est celle d’accidents graves dans les rues de notre commune, certes limitées en majeure partie à 30 km/h, mais très rarement aménagées en cohérence avec cette limitation. 

L’accès à la nouvelle station de métro à vélo n’est clairement pas favorisé, alors que l’intermodalité vélo-transport en commun lourd fait la preuve de son efficacité. Pour les habitants des quartiers excentrés, quelle solution pour rejoindre le métro de façon fiable et rapide ? 

Nous sommes affligés que, face à l’embolie persistante des voiries de la commune, nos élus ne profitent pas de l’arrivée du métro au cœur de la ville pour penser une ville moins dépendante des véhicules à moteur, et ne soient pas prêts à contraindre physiquement l’usage de la voiture. Nous comptions sur ce nouvel équipement pour générer une baisse de la pollution de l’air et par le bruit, insupportable dans la Grande Rue, mais c’est une occasion ratée ! Ne parlons pas de notre dépendance aux énergies fossiles et de nos émissions de gaz à effet de serre, y compris pour des déplacements courts…

Au-delà de la situation catastrophique pour les déplacements intra-muros, il est inadmissible que la mairie ne raisonne pas à l’échelle inter-communale. Par ses positions d’un autre temps, la mairie d’Oullins choisit délibérément de faire obstacle au développement du réseau des “Voies Lyonnaises”, d’intérêt métropolitain. 

Par ailleurs, l'attitude des élus tout au long de la réunion a été moqueuse et désobligeante : certes, nous ne sommes pas élus, mais nous portons la voix des cyclistes sympathisants de VALVE ou adhérents de La Ville à Vélo, bénévolement et sans arrière pensée partisane. Nous attendons de nos élus des propositions constructives et non des piques hors de propos et déplacées : si cela peut les rassurer, nous n'avons jamais imaginé détruire tel immeuble pour le remplacer par une piste cyclable, pas plus qu'interdire la circulation automobile sur Oullins... Mais nous pensons que, même à Oullins, la place de la voiture peut et doit être réduite pour une ville plus agréable pour tous ses habitants.

lundi 24 mai 2021

Réaménagement de la Place Anatole France (Oullins)


La ville d’Oullins et la métropole organisent une consultation sur l’aménagement de la place Anatole France (= place de l’église / station de métro Oullins centre). 2 variantes sont proposées pour le cœur de la place : végétale option A, minérale option B.

Au-delà du choix A ou B, vous pouvez laisser des commentaires. Et c’est là que votre statut de cycliste doit vous alerter. RIEN POUR LES VELOS dans les 2 variantes proposées.

Aucun stationnement VELO sur la place, aucun cheminement MODES ACTIFS identifié. Bref, il est important que vous donniez votre avis … Fin de la consultation le 30/05.

Quelques minutes à peine pour faire entendre la réalité des cyclistes du territoire … à vous de jouer.

Au-delà de cette consultation bien trop limitée, nous vous donnons rendez-vous en juin pour une grande consultation citoyenne sur les déplacements dans notre ville.

L’avenir d’Oullins se réfléchit aujourd’hui en partant de la réalité et des idées de toutes et tous, y compris la vôtre 😊.

vendredi 13 mars 2020

Programme vélo des listes saint-genoises


Tout comme nous l'avons fait pour Oullins, nous avons proposé sur le site Parlons-Vélo un questionnaire établi en partenariat avec Janus France à destination des candidats aux élections municipales de Saint-Genis-Laval. Ce questionnaire a été rédigé en se basant sur le Plan Vélo Citoyen proposé par les associations cyclistes de la métropole de Lyon. Vous pouvez lire en ligne les réponses détaillées des 4 listes (sur les 5 candidates) qui ont répondu. Voici le bilan de leurs engagements :

La liste "Rassemblement des Droites pour Saint Genis Laval" refuse 15 des propositions d'action. Elle est notamment contre la mise en place d'une zone à faibles émissions ou la limitation à 30km/h de la vitesse dans St Genis. Elle refuse également de proposer une aide à l'achat pour les vélos électriques, ou de former les techniciens à l'utilisation du vélo comme mode de déplacement. De plus, elle ne s'engage pas contre l'Anneau des Sciences, dont un des échangeurs est prévu au sein de l'écoquartier du Vallon des Hôpitaux, et qui conduira à engorger les rues de St Genis. Les commentaires montrent que cette équipe ne considère pas le vélo comme important dans une politique de mobilité.
La liste "Aimer Saint Genis" conduite par Marylène Millet ne s'engage pas sur l'achat de vélo-cargos pour les services municipaux (mais propose de le mettre à l'étude), l'organisation d'une fête du vélo et le financement de promotion du vélo au sein des entreprises. Elle est indécise sur l'interdiction des poids lourds sans dispositif "anti-angle mort", ou sur le financement de parkings à vélo sécurisés. Les commentaires montrent une réflexion intéressante sur les apports du vélo en milieu urbain.
La liste "Saint Genis verte et solidaire" prend des engagements sur tous les points du questionnaire. Les réponses sont très approfondies et démontrent une bonne connaissance des besoins des cyclistes et futurs cyclistes : aménagements de voirie, stationnement, formation des futurs cyclistes et des agents de la mairie, nécessité de faciliter l'utilisation du vélo en créant par exemple un atelier d'autoréparation.
La liste "Nouvelle ère avec la gauche citoyenne" prend également des engagements sur chacun des points du questionnaire. Elle propose clairement de diminuer et d'apaiser la circulation automobile dans Saint-Genis, en favorisant les déplacements en vélo, à pied et en transport en commun.
La liste "Saint Genis Laval Notre Ville Notre Avenir", conduite par M. Crimier n'a pas répondu au questionnaire, mais a envoyé un mail à l'un de nos sympathisants. Cette correspondance n'étant pas publique et n'ayant pas vocation à être diffusée, nous ne pouvons pas en tenir compte dans cet article.

jeudi 12 mars 2020

Programmes vélo des listes oullinoises

Sur le site Parlons-Vélo, nous avons établi avec Janus France un questionnaire que nous avons soumis aux candidats aux élections municipales d'Oullins. Ce questionnaire a été rédigé en se basant sur le Plan Vélo Citoyen proposé par les associations cyclistes de la métropole de Lyon.
Vous pouvez lire en ligne les réponses des trois listes qui se sont prêtées à l'exercice (Le Temps d'Agir, Osons une Ville Humaine et Oullins Autrement).
En résumé :
Si on compare leurs réponses point par point, JC Kohlhaas s'engage sur les différents points qui permettront de rendre Oullins, et l'ensemble de la métropole cyclable, pour tous et toutes ! La réalisation de ces engagements conduira ainsi à la construction d'un "système-vélo", rendant le vélo accessible à tous : nous avons besoin de nous déplacer de façon sécurisée, mais aussi d'être accompagnés pour effectuer les petites réparations sur nos vélos, pour effectuer nos premiers trajets avec nos enfants, ou pour prendre nos repères en tant que cyclistes parmi les autres véhicules !

Joëlle Séchaud prend 15 engagements en faveur du vélo, et reste indécise sur 13 autres propositions. Même si elle souhaite mieux partager la voirie entre les différents modes de déplacement, elle reste par exemple réticente à la fermeture de certaines rues aux heures d'entrée/sortie des élèves, et à la limitation du stationnement automobile.

Chrystel Bousselami (qui répond au nom de Joël Montet) est contre la généralisation des double-sens cyclables et l'interdiction des poids-lourds sans détecteur d'angle mort. Elle est par ailleurs favorable à l'Anneau des Sciences, ce coûteux projet d'infrastructure routière qui ne fera pas diminuer durablement la congestion routière dans Oullins, tout en détruisant des poumons verts. Parmi les 25 engagement pris par cette liste, plusieurs sont affaiblis par des commentaires, comme celui en référence à la ZFE ou mettant sur le même plan les voitures électriques et la marche ou le vélo.

Les deux autres listes (100% Oullins, portée par Clotilde Pouzergue, et Lutte Ouvrière, par Cécile Faurite) n'ont pas jugé nécessaire de répondre.

mercredi 18 septembre 2019

Aménagement Pont de la Mulatière


Ca y est, les travaux ont démarré sur le Pont de la Mulatière : depuis 7 ans, le Collectif Valve se bat pour l'accès à Lyon à vélo depuis les communes du Sud-Ouest devienne possible, et on y est presque, mais pas tout à fait encore ! 

L'aménagement prévu par le Grand Lyon consiste en un élargissement du trottoir côté aval, qui reste donc partagé avec les piétons et unidirectionnel pour les cyclistes : la largeur passerait ainsi d'1m45 à 2m25. C'est peu : un trottoir doit faire théoriquement 1m80 de large, une piste cyclable unidirectionnelle au moins 1m60 et une voie verte 3m. On reste donc sur un aménagement étroit, justifié par le caractère contraint du secteur : il faudrait soit réaliser un encorbellement, soit supprimer une voie voiture pour envisager quelque chose de plus qualitatif, et ce n'est pas encore d'actualité ! Ceci dit, les travaux vont malgré tout faciliter les croisements avec les piétons (et les cyclistes à contre-sens).
Le bitume a peine refroidi, on a donc pris nos mètres-rubans pour vérifier tout ça, et on a été très déçu : la piste mesure environ 2m10, et même plutôt 1m90 au niveau des candélabres... 

Deuxième déception : si la partie "pont" a été réalisée de nuit, il n'en est pas de même des travaux sur le trottoir Sud, au niveau de l'arrêt de bus "Pont de la Mulatière" ! Le Grand Lyon a effectivement signé un arrêté autorisant l'entreprise en charge du chantier à couper pendant deux semaines l'accès à la piste toute neuve, rejetant piétons et cyclistes soit sur la voirie générale, soit sur le trottoir de l'autre côté du pont qui n'est absolument pas conçu pour que des cyclistes l'empruntent à contresens, et encore moins avec les travaux en cours de ce côté là aussi !




Nous restons mobilisés pour obtenir un passage sécurisé jusqu'à la fin des travaux, une reprise de la largeur de la piste qui vient juste d'être construite... et bien sûr une vraie politique d'aménagement modes actifs sur ce secteur dans les toutes prochaines années : une piste bidirectionnelle de chaque côté du pont, et une passerelle mode doux reliant la Saulaie (Oullins) et le Parc de Gerland !

Plus que jamais, restons gonflé·e·s !



 

mardi 4 juin 2019

Bus cycliste jeudi 6 juin 2019

  • Vous habitez à St Genis Laval ou Oullins et vous travaillez à Lyon ?
  • Vous rêvez de maîtriser votre temps de trajet et d'arriver à l'heure au travail tous les jours ?
  • Vous avez envie d'oublier le principe même d'un embouteillage ?   
  • Vous galérez dans un bus ou une voiture qui emprunte la Grande Rue d'Oullins à une allure de sénateur
  • Vous n'avez jamais le temps de faire vos 30 minutes journalières d'activité physique ?
  • Vous voulez diviser par 10 vos frais de transport ?
  • Vous avez envie d'arriver au travail, relaxé.e, détenu.e et pleinement opérationnel.le ?
  • Vous voulez être prêt sans faire de "sport en boîte" à 500 € l'année ?
  • Vous avez envie de prendre le temps de papoter en allant au travail avec votre copain/copine ?
Si vous avez répondu oui à la première question ET à au moins une des suivantes, alors ce message VOUS concerne !

L'écoclicot et le collectif VALVE vous proposent de vous accompagner sur le trajet entre Saint-Genis-Laval et Lyon centre jeudi 6 juin matin.
Pour cela, il suffit de vous joindre au bus cycliste organisé dans le cadre du Challenge Mobilité Auvergne-Rhône-Alpes

Nous vous ferons découvrir toutes nos astuces pour rouler en toute sécurité, à l'écart des voitures.

Bus Valve
Arrêts desservis:
8H : Place du Marché de SAINT-GENIS-LAVAL
8H10 : Rond-Point Gadagne - SAINT-GENIS-LAVAL
8H15 : Mairie d'OULLINS
Le BUS empruntera ensuite les berges du Rhône en direction du centre de Lyon (Gerland, Presqu'île, Part-Dieu, Croix Rousse, tunnel Modes Doux, la Doua...)
DRESS CODE : gilet VALVE, La Ville à Vélo ou simple gilet de sécurité pour une parfaite visibilité !
Alors jeudi lancez-vous, cela pourrait bien changer votre vie ! 

mardi 28 mai 2019

2 juin : Convergence vélo 2019

Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort, nous nous vîmes trois mille en arrivant... à Bellecour !

Le 2 juin, jour de la Convergence Vélo du  Grand Lyon, organisée par La Maison du Vélo / Pignon sur Rue, ce sont en effet 3000 cyclistes qui sont attendus place Bellecour.

Pourquoi le 2 ? Parce que le 3, c'est la Journée Internationale de la bicyclette, organisée par l'ONU, et que c'est le début de la semaine de la mobilité, avec le challenge mobilité interentreprise du 6 juin. Alors, quoi de mieux que de tester votre monture préférée ce dimanche ?

Retrouvez le point de départ le plus proche de chez vous, et rejoignez en convoi la Place Bellecour !
.
Les convois sont encadrés et s'adaptent à la vitesse des plus jeunes. Pas de panique pour les intersections : des "voltigeurs" bloquent les voitures, de façon à ce que tous puissent passer sans coupure du cortège.
Les enfants sont les bienvenus, sous la responsabilité de leurs parents, et avec un casque s'ils ont moins de 12 ans.
  • Départs pour le Sud-Ouest : à 10h de Givors (place de la Liberté), à 10h30 de Saint-Genis-Laval (Place Jaboulay), à 11h d'Oullins (mairie) et à 11h de Pierre-Bénite (place Jean Jaurès).
  • Dress-code : la couleur du secteur Sud est le blanc : qui vient en robe de mariée ?
  • Pique-nique tiré des sacs sur la Place Bellecour (il y aura quelques vélo-restos). N'oubliez pas chapeaux et crème solaire (grand soleil et 33° prévus) !
  • Animations dès 10h place Bellecour : bourse aux vélos, marquage bicycode par Janus France, parcours de maniabilité en vélo-cargo avec les Boîtes à Vélo, entretien et contrôle technique des vélos par le Cyclub et les ateliers de la Clavette, animations sur le partage de la rue avec la Ville à Vélo et la Maison du Vélo ...
  • Circuit autour de la Presqu'Île en début d'après-midi, avec passage par le tunnel mode doux de la Croix-Rousse
  • Pas de convoi organisé pour le retour, mais si vous souhaitez être accompagné, dites-le !

mercredi 15 mai 2019

Apéro-Valve Vendredi 24 mai

Vous habitez ou travaillez à Oullins, Saint-Genis-Laval, Pierre-Bénite, La Mulatière ? Vous traversez l'une de ces communes (à vélo !) ? Vous vous demandez qui sont ces cyclistes qui vont à Lyon à vélo ?
Venez rencontrez d'autres valveurs le vendredi 24 mai à partir de 18h, Parc Chabrières (pelouse à côté de l'entrée du 44 Grande Rue d'Oullins) !
Apportez un petit quelque chose à boire ou à manger, et venez partager vos itinéraires sympas, vos points noirs, vos idées d'actions et votre bonne humeur ! On parlera aussi sûrement de la Ville à Vélo, de la convergence de Lyon (2 juin), de celle à l'assaut du Gier (16 juin)

vendredi 10 mai 2019

Mai et juin, pédalons !

Envie de faire du vélo, de rencontrer d'autres cyclistes et de parler vélo ?  Ça tombe bien, de nombreux événements vous attendent pour ces mois de mai et juin !

  • Balade à vélo de l'écoclicot, le dimanche 12 mai, de 14h30 à 17h30, de la place Jaboulay (St Genis) en direction de la vallée du Garon, via un parcours familial et sans difficulté. Si vous avez besoin de matériel (vélo, siège-enfant,...), contactez lecoclicot@gmail.com ou sebastien.henrio@gmail.com
  • Balade à vélo de la Fête de l'Iris d'Oullins, le dimanche 19 mai, départ à 11h, place de la Convention, passage par la mairie d'Oullins et arrivée à 11h45 au Parc Chabrières. Cette balade est organisée et encadrée par l'association Janus France avec le soutien de la Mairie d'Oullins
  • Projection de Why We Cycle
    Le
    jeudi 23 mai à 20h à la MJC de Villeurbanne, la Ville à Vélo vous invite à la projection de ce documentaire qui détaille la genèse de la transformation des Pays-Bas en faveur du vélo. Le film sera suivi d'une discussion avec des futurs candidats aux élections métropolitaines de 2020. Inscription obligatoire !
  • Convergence vélo du Grand Lyon le dimanche 2 juin.
    Habillez-vous de blanc (ou pas) et rendez-vous à 10h30 sur la place Jaboulay (St Genis) ou à 11h sur le parvis de la mairie d'Oullins, arrivée place Bellecour (pique-nique tiré des sacs, animations, bourse aux vélos, circuit commun en vélo autour de la Presqu'Île en début d'après-midi...) Cet événement festif et familial est organisé par la Métropole de Lyon, en partenariat avec la Maison du Vélo de Lyon. Si vous êtes disponible pour encadrer, merci de nous envoyer un mail et de vous inscrire avant le 18 mai ! Plus d'info : http://www.maisonduvelolyon.org/convergence-velo/ 
  • Challenge Mobilité interentreprise, organisé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes le jeudi 6 juin : Il vise à promouvoir les modes de transports alternatifs à l’utilisation individuelle de la voiture (marche, vélo, transports en commun, covoiturage,etc.) ainsi que le télétravail auprès des actifs et étudiants. Incitez votre entreprise à s'inscrire, et à recueillir le mode de déplacement de ses salariés! Profitez-en pour faire un peu de pub pour La Ville à Vélo et la Maison du Vélo, c'est le bon moment !
  • Convergence "à l'assaut du Gier" le dimanche 16 juin. Mobilisons-nous pour une véloroute entre St Etienne et la Vallée du Rhône !
    Départ pour les Lyonnais à 9h de l'hôtel de Région (Lyon) ou du parvis du métro d'Oullins (9h30), arrivée à Rive-de-Gier vers 13h. Si vous êtes disponible pour encadrer le cortège, envoyez un mail avant fin mai à velorution2019@framalistes.org. Plus d'info
  • Ca y est, vous êtes super motivé·e·s ? Paré·e·s pour des vacances à vélo ? Faites un tour à la Maison du Vélo pour préparer votre itinéraire et faire le point sur votre équipement !

jeudi 24 janvier 2019

27 janvier 2019 : chaîne humaine contre la pollution et le changement climatique

La pollution tue 980 Lyonnais chaque année et réduit de 6 mois leur espérance de vie. Les taux de particules fines (dioxyde d'azote, PM 10 et PM 2.5) dépassent trop souvent les limites fixées par l'OMS, particulièrement le long des axes routiers (A6/A7, périph', tunnel Croix-Rousse...). Nous nous sommes rassemblés le 1er décembre à Oullins pour appuyer la demande de la mairie d'une ville à 30km/h, et pour inviter nos élus à aller plus loin dans ce sens.

photo Simon Cavalier
Lundi 28 janvier, à l'ordre du jour du conseil de la Métropole de Lyon, figure le vote d'une décision de création d'une zone à faibles émissions (ZFE) sur le centre de la Métropole. Cette zone est un premier pas, mais un tout petit pas : elle ne recouvre pas l'intégralité de Lyon (pas le périph', ni l'A6-A7, ni une partie des 7ème et 8ème arrondissements notamment), et ne concerne que les véhicules utilitaires ! Il faut mettre en place un calendrier d'interdiction de tous les véhicules diesel (dès 2024) puis essence (2028), avec des aides à la transition vers d'autres modes de déplacement (développement des transports en commun, infrastructures cyclables, aide à l'achat de vélos-cargos pour les particuliers, mais aussi artisans et PME ...). Une telle interdiction nous permettrait de réduire drastiquement les taux de polluants dans l'air, de faire baisser la pollution sonore et de diminuer la production de gaz à effet de serre. Nous demandons l'instauration d'une journée mensuelle sans voiture, pour permettre à chacun de tester une mobilité plus durable.

 Dimanche 27 janvier 2019 à 14h30, place des Terreaux,  
venez délimiter par une chaîne humaine géante une zone sans voiture, de la place des Terreaux à la place Bellecour !

Pour montrer à nos élus que nous sommes prêts à soutenir une politique plus ambitieuse et des mesures plus contraignantes, nous vous invitons à participer en nombre à la 4ème Marche pour le Climat, dont le thème lyonnais est la pollution de l'air, organisée par Lyon Climat, Alternatiba 69, ANV COP 21, Greenpeace Lyon, le Collectif contre la pollution – Ecole Michel Servet, le Collectif Plein la Vue, la Ville à Vélo, le Collectif Valve et l'Ecoclicot.  

Cette manifestation festive et familiale fait partie du week-end de mobilisation des Marches Mondiales pour le Climat des 26 et 27 janvier.